Située à Grande-Terre dans la commune de Sainte-Anne, la plage de Bois Jolan est une longue étendue de sable blanc. Célèbre pour son eau aux nuances bleu-turquoise et vert-émeraude, cette plage présente un décor digne d’une carte postale. C’est d’ailleurs ce qui en fait à notre avis l’une des plus belles plages de Guadeloupe. Si vous aimez le farniente ou que vous voyagez accompagné de jeunes enfants, vous serez certainement séduit. Mais comme pour tout voyage bien organisé, vous devez choisir avec soin le meilleur moment pour partir.

Quelle est la meilleure période pour visiter la plage de Bois Jolan à Sainte-Anne ?

Quelle que soit la période de l’année où vous décidez de partir, cette plage guadeloupéenne est prête à vous accueillir. Toutefois, à moins d’aimer la pluie, nous vous recommandons d’éviter Sainte-Anne en septembre, octobre et décembre. Néanmoins, tout au long de l’année, il fait chaud. La température varie de 30 à 32 °C avec un temps d’ensoleillement moyen de 10 h/jour. Quant à la température de la mer, elle est comprise entre 27 et 29 °C.

Sainte-Anne connait un pic d’affluence entre février et mars. Si vous recherchez un peu calme, nous vous recommandons d’y aller en septembre. Mais c’est au cours du mois d’août que le prix des vols grimpe de façon vertigineuse. On parle ici d’une hausse de près de 50 % par rapport à juin et à novembre. Même en dehors de ses périodes, la plage de Bois Jolan à Sainte-Anne est constamment prise d’assaut par un grand nombre de touristes.

La plupart d’entre eux sont attirés par les activités qu’on peut faire aussi bien sur la plage qu’à ses alentours. En outre, elle est envahie pendant les weekends et les jours fériés par les autochtones. Cette plage guadeloupéenne est à éviter pendant les périodes de fêtes principalement à Pâques où elle accueille un grand nombre de campeurs. Par conséquemment, il est fréquent de se retrouver bloqué pendant de longues heures dans les embouteillages.

Que faire à la plage de Bois Jolan à Sainte-Anne ?

Avec son fin sable blanc, ses amandiers, mancenilliers et raisiniers, cette plage de Guadeloupe est l’endroit rêvé pour le farniente. Pour votre pique-nique, vous pouvez vous installer à l’ombre des cocotiers. Pensez à regarder au-dessus de vous avant de vous asseoir, sinon gare à la chute de coco ! L’eau aux nuances bleu-turquoise et vert émeraude est peur profonde. Elle est parfaite pour une baignade en famille même pour les plus jeunes.

Attention toutefois de ne pas vous éloigner du bord au risque d’être entrainé vers la barrière de corail. Par contre, ce n’est pas le lieu rêvé pour faire du snorkeling. Riche en couleurs et situé près de la plage, le marché de Sainte-Anne s’anime tous les matins. C’est l’occasion de compléter votre panier de pique-niques avant de vous rendre sur la plage. Vous y découvrirez des spécialités locales, des fruits et légumes exotiques et des épices.

Attention : Si vous souhaitez prendre des photos des étals de fruits, pensez à demander la permission du vendeur. Dans le cas contraire, ne soyez pas surpris de recevoir un fruit sur la tête. Si vous aimez le rhum ou le punch, vous pourrez également vous en procurer plusieurs variétés. Vous y trouverez aussi quelques produits artisanaux tels des paréos, des bijoux et de la vannerie. Mais, de ce côté-là, le village de l’artisanat de Sainte-Anne vous offrira un choix plus varié.

Comment y accéder ?

La plage de Bois Jolan est facile d’accès. Pour s’y rendre, il faut se diriger vers la sortie Est du bourg de Sainte-Anne. Empruntez ensuite la route N4 comme pour vous rendre à Saint François. Au rond-point, vous devez prendre la sortie à droite : celle qui longe le stade. Après avoir roulé sur environ deux kilomètres, vous n’avez plus qu’à suivre le panneau indicatif. Ce dernier est placé au bord d’un chemin de terre qui vous mènera à un parking gratuit pour votre véhicule.

Il ne vous reste plus qu’à descendre et à continuer à pied vers la plage qui se trouve désormais tout près. Le moyen le plus rapide et le moins coûteux pour se rendre de Sainte-Anne à la plage est le taxi. Le trajet prend environ 8 minutes et vous coûtera en moyenne 15 €. Vous pouvez toutefois, louer une voiture ou venir à bord d’un bus pour une activité de groupe.

Où loger ?

Tout près de la plage de Bois Jolan et dans ses environs se trouve un grand nombre de logements mis à la disposition des touristes par les locaux. Vous pourrez y louer au choix une maison de vacances, bungalow, appartement, studio ou un gîte. Tout dépend du confort que vous recherchez et surtout de votre budget. Un bungalow pour 4 personnes pourrait vous revenir en moyenne à 48 €/nuit contre 224 €/nuit pour une villa pour 5 personnes.

Vous pouvez également louer une chambre dans l’un des hôtels situés près de la plage et à ses alentours. Même de ce côté-là, il y en a presque pour toutes les bourses. Certains hôtels proposent à leurs clients une visite complète du bourg de Sainte-Anne en passant par la plage de Bois Jolan. Si vous ne voulez pas être confronté à un problème de logement après votre arrivée à Sainte-Anne, nous vous recommandons de faire une réservation. Toutefois, prenez bien soin de consulter les avis clients et de comparer les prix avant de procéder à la réservation.

Où se restaurer ?

L’idéal serait d’emporter un panier de pique-niques bien garni. Vous pouvez y mettre, par exemple, des plats à emporter achetés à petits prix dans les commerces locaux. Un plat constitué de riz accompagné de légumes pays et de poisson grillé+ colombo vous coûtera entre 3 et 5 €/personne. Si vous n’avez pas envie de vous encombrer d’un panier, vous avez la possibilité de vous restaurer auprès de l’un des nombreux vendeurs ambulants qui circulent sur la plage. Vous pouvez également pousser la curiosité jusqu’au restaurant de Maman Bonne pour déguster quelques spécialités locales.

Notre avis sur la plage de Bois Jolan à Sainte-Anne

La plage de Bois Jolan à Sainte-Anne est-elle l’une des plus belles plages de la Guadeloupe ? Nous répondons : absolument oui ! Le spectacle offert par sa mer bleu-turquoise et vert-émeraude à lui seul vaut le détour. Un petit bémol cependant, cette plage guadeloupéenne est périodiquement victime d’échouage de sargasses. Si vous comptez y aller, il est préférable de le faire en dehors de cette période.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *