Composé de deux îlots, Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, l’île de Petite-Terre est située à 18 km de Saint-François. Cependant, seule Terre-de-Bas est accessible au public. Cette dernière possède l’une des belles plages de la Guadeloupe avec une mer possédant 50 nuances de bleu. Un endroit qui mérite le détour ! Cette plage de sable blanc figure au programme de votre voyage en Guadeloupe ? Tour d’horizon de ce qu’il faut savoir !

Quelle est la meilleure période pour visiter la plage de l’île de Petite Terre ?

Sur l’île de Petite-Terre, la température est agréable presque toute l’année. Elle est comprise en 25 °C et 29 °C. Le temps d’ensoleillement moyen est d’environ 8 heures par jour. La température de la mer quant à elle est comprise entre 26 et 29 °C.

Si vous envisagez de partir pour cette destination, nous vous recommandons d’y aller pendant les mois de janvier, février, mars, avril. Ce sont, en effet, les mois les plus favorables de l’année. Vous pouvez également vous y rendre pendant les mois de mai, juin, octobre, novembre et décembre. Cette période est plus humide, mais la température reste agréable. A noter toutefois qu’il pleut pendant 53 % du temps.

Pendant les mois de juillet, août, septembre, la température est très élevée et peut atteindre 33 °C. Malgré cela, les précipitations sont présentent plus de 70 % du temps. Ce n’est donc pas la meilleure période pour se rendre sur cette île. En Guadeloupe, la haute saison va de mi-décembre à mi-avril. Pendant cette période, les plages sont bondées y compris celle de l’île de Petite-Terre. Si vous recherchez un peu de tranquillité, évitez d’y aller pendant cette période.

Que faire à la plage de l’île de Petite Terre ?

L’un des nombreux attraits de la plage de Petite-Terre, c’est le grand nombre d’activités qu’on peut y faire. Si vous êtes amateurs de pique-niques ou de farniente, vous apprécierez certainement cette petite étendue de sable blanc et sa cocoteraie. La vue sur la mer est un véritable régal pour les yeux. Il ne peut en être autrement avec 50 nuances de bleu réunies au même endroit. En outre, pour un adapte du snorkeling, cette mer est un trésor.

Rendez-vous au spot de plongée pour aller à la rencontre de l’une des plus riches flores aquatiques que vous ayez rencontrées. Vous découvrirez des chirurgiens bleus, des barracudas de plusieurs mètres, des carangues et même des requins-citrons. Si vous voulez observer des tortues vertes, nous vous recommandons d’aller nager près des herbiers protégés. Ceux-ci sont situés du côté gauche de la cocoteraie.

Nous vous invitons également à découvrir l’île de Petite-Terre « côté terre ». Poussez votre curiosité jusqu’à la lisière de la cocoteraie. Vous y rencontrez une troupe de Bernard-l’hermite et des iguanes. Ces derniers ont d’ailleurs valu à l’île de Petite-Terre le nom de « l’île aux iguanes ». Pour finir, allez à la découverte de l’un des plus vieux phares de la Guadeloupe en poussant plus loin dans les terres.

Comment y accéder ?

L’île de Petite-Terre n’est pas accessible par la route. Pour vous y rendre, il vous faudra donc emprunter un bateau. Cependant, deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour un forfait « tout inclus ». C’est d’ailleurs l’option que nous vous recommandons. Il s’agit en fait de monter à bord de l’un des bateaux qui organisent une excursion sur l’île avec une visite guidée de l’île ainsi que des activités.

Vous pouvez également louer un bateau à voile ou à moteur, un catamaran ou un speed boat. Toutefois, sachez que seul un nombre limité de bateaux est autorisé à approcher de l’île en une journée. Pensez donc à réserver votre embarcation à l’avance et à vous renseigner sur le jour où il pourra lever l’ancre.

Tous les bateaux qui vont sur l’île de Petite-Terre doivent rester sur la ligne de mouillage derrière la barrière de corail. Il est en effet interdit de jeter l’ancre. Pour aller sur cette plage de Guadeloupe, il vous faudra donc marcher dans l’eau sur quelques mètres. Toutefois, vous n’avez rien à craindre, la mer est peu profonde à ce niveau.

Où loger ?

Cette plage guadeloupéenne est si belle que vous aimeriez bien y camper ? N’y pensez pas. Le camping y est formellement interdit au même titre que la chasse sous-marine. Vous n’avez d’autre choix que de loger à Saint-François ou dans ses alentours.

Il faut retenir toutefois que le départ des bateaux et des catamarans pour l’île se fait toujours depuis Saint François. La ville étant assez grande, vous n’aurez aucune difficulté à y loger. Vous aurez le choix entre louer un appartement dans une villa ou une résidence tenue par des locaux ou un gîte. C’est le meilleur moyen d’en apprendre plus sur la culture guadeloupéenne et de goûter des spécialités locales.

Vous pouvez également réserver une chambre d’hôtel. L’avantage quand vous choisissez cette option ce sont les différentes commodités telles qu’une piscine et le Wi-Fi gratuit. Certains d’eux disposent d’un restaurant. Vous n’aurez donc plus à vous inquiéter pour vos repas, tout au moins pour le petit déjeuner.

Où se restaurer ?

L’île de Petite Terre étant classé « réserve naturelle » par l’ONF il n’est habité que par des iguanes et des Bernard-l’hermite. Ne vous attendez donc pas à trouver un restaurant sur place, même pas un vendeur ambulant. En général, le problème de la restauration ne se pose pas pour les touristes qui ont pris la formule « tout compris ». Une pause déjeuner est, en effet, compris dans le forfait. Pour les autres, vous devez emporter avec vous votre panier de pique-nique. En passant, ne laissez pas traîner vos ordures !

Notre avis sur la plage de l’île de Petite-Terre

La plage de l’île de Petite-Terre est indubitablement l’une des plus belles de la Guadeloupe. Le fait qu’elle ne soit accessible que par la mer ajoute à son charme. En outre, l’île est classée réserve naturelle. Vous y rencontrerez une faune aquatique riche aux couleurs arc-en-ciel. Sur terre, la faune est principalement composée d’iguanes. On en a dénombré pas moins de 9500 en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *