Des paysages de carte postale, des plages magnifiques, de nombreuses possibilités d’excursions… Comment se déplacer en Guadeloupe ? Quel est le moyen de transport le plus adapté à vos besoins ? Un aspect de votre voyage à prendre en compte d’autant que ce territoire se décline en cinq îles. Suivez le guide!

Comment se déplacer en Guadeloupe ?

La Guadeloupe se compose de cinq îles : Grande-Terre, Basse-Terre, Marie-Galante, les îles des Saintes et La Désirade. Chacune de ces terres a ses particularités qui invitent à la découverte. Mais, il vous faut un moyen de transport pour pouvoir vous déplacer entre les îles, villes et villages. À cet effet, vous avez le choix entre plusieurs moyens de transport :

Le transport en bus

C’est un moyen à la fois économique et pratique pour découvrir l’archipel et sa population. Mais à moins que vous n’envisagiez de passer un long séjour sur l’île et vous vous soyez très “baroudeur”, nous vous conseillons plutôt de vous tourner vers un autre moyen de transport. La Guadeloupe possède un réseau urbain : Karu’Lis, qui permet de se déplacer entre l’aéroport et les autres communes comme les Abymes et le Gosier. Cependant, les fréquences de passage des bus sont variables et parfois aléatoires.

L’idéal est de prendre des renseignements sur place, notamment dans les gares de départ ou dans les offices de tourisme. On trouve trois gares routières sur l’archipel : la gare routière de Basse-Terre, celle de Darboussier et celle de Bergevin. Les lignes sont gérées par des compagnies privées et les bus circulent peu les week-ends. A noter : le dimanche et les jours fériés, il n’y a pratiquement aucun passage.

En taxi

Contrairement au réseau de bus qui est rudimentaire, les taxis ne manquent pas. En revanche, ils coûtent cher et parfois les chauffeurs pratiquent des prix exorbitants. Il faut compter environ 20 euros pour un trajet de l’aéroport à Pointe-à-Pitre et plus de 60 euros si vous souhaitez vous rendre à Saint-François. Si vous avez prévu de faire plusieurs déplacements par jours, ce n’est pas le moyen de transport idéal.

L’auto-stop

Pour dépanner, l’auto-stop peut être très utile, surtout dans les zones peu desservies par les bus. Les habitants en font souvent sur l’archipel, vous n’aurez pas donc de mal à tomber sur un bon samaritain. Cette option promet des rencontres intéressantes, mais ce n’est pas sans risques. Dans certaines zones de Guadeloupe, les routes sont en effet mal équipées. Il n’y a ni trottoirs, ni signalétiques, ni lampadaires.

En Bateau

Pour se rendre aux îles avoisinantes comme Marie-Galante, Les Saintes, La Désirade pour devez prendre le bâteau. Plusieurs marinas comme celle de Saint François ou du Bas Fort proposent des liaisons vers ces destinations. Réservez le matin ou carrément la veille pour obtenir de meilleures places dans le bateau. De même, assurez-vous toujours que le départ annoncé est bel et bien maintenu.

Aussi, prenez vos dispositions si vous êtes sujets au mal de mer. En effet, la mer est souvent agitée au large. Avant la traversée, mangez léger. Et surtout, évitez la proue du bateau, qui secoue plus fort que l’arrière. En dehors des liaisons maritimes, il est également possible de louer un bateau ou un voilier. Mais évidemment, le prix est beaucoup plus élevé.

Louer un scooter

La location de scooters est possible en Guadeloupe, mais c’est un mode de transport qui est très peu utilisé sur l’île. À moins que vous ne soyez sur Les Saintes ou à Marie-Galante, on ne saurait vous conseiller cette option. Les routes secondaires sont dangereuses, même pour un as du deux roues !

Dos-d’âne non matérialisé, nids de poule, conducteurs ivres venant en face, sable dans les virages… les risques sont assez élevés. Si malgré tout vous souhaitez louer un scooter, pensez à vérifier l’éclairage, l’état des pneus, et surtout l’efficacité des freins.

Chacun de ces moyens de transport offre de nombreux avantages, mais il y a également une autre option à prendre en compte pour bien organiser son voyage en Guadeloupe. Il s’agit de la location de voitur :  LA meilleure solution pour visiter l’archipel.

Louer un véhicule Guadeloupe

La location de voiture est presque incontournable pour visiter la Guadeloupe. Le nombre impressionnant d’agences de location et leur rude concurrence sur internet prouvent à quel point ce mode de transport est indispensable pour le tourisme sur l’île.

Les avantages de la location de véhicule

Louer une voiture est sans conteste la solution la plus pratique et la plus confortable pour explorer les nombreuses merveilles de Guadeloupe : plages, villes et villages, comme Morne Rouge, Bouillante, Sainte Rose, Lamentin, Port-Louis, Trois-Rivières. Vous serez libre de vos déplacements sur l’archipel. Vous n’aurez plus à vous soucier de l’emplacement des gares routières et encore moins de la distance entre celles-ci et votre hôtel, villa ou club de vacances.

De plus, cette option est plus économique par rapport au transport en bus, surtout si vous voyagez en famille ou à plusieurs.

Où louer un véhicule en Guadeloupe ?

Dès votre arrivée en Guadeloupe, vous pouvez louer directement une voiture à l’aéroport au dans le centre de Pointe-à-Pitre. Vous trouverez de nombreuses agences de location comme Idéal Car. Attention si vous louez sur place, il se peut qu’il ne reste plus de véhicule à disposition! En effet, tout au long de l’année et particulièrement en haute saison, la demande est forte. Il est recommandé de réserver longtemps à l’avance.

Ainsi, vous êtes sûr de trouver un véhicule à votre arrivée en Guadeloupe. En plus, en réservant bien à l’avance, vous bénéficierez des meilleurs tarifs. Dans les grosses agences comme Europcar et Hertz, les louer dans des petites agences locales. Dans ce cas précis, il faut faire attention, car il y a parfois des arnaques. Pensez toujours à vérifier la réputation de l’agence ou du loueur.

Quel modèle de véhicule choisir ?

C’est un facteurs à prendre en considération lors de la location de voiture. Le modèle de votre voiture doit être choisi en fonction de votre budget, le nombre de personnes et vos objectifs de voyage. Si vous envisagez de partir sur l’île en couple, une Fiat Panda ou un petit véhicule de type Peugeot 208 est amplement suffisant pour visiter la Guadeloupe dans une ambiance romantique. Par contre, si vous voyagez à plus de 4 personnes, vous devez plutôt opter pour un 4×4 diesel. Idéal pour rouler dans toutes circonstances !

Comment louer une voiture en Guadeloupe ?

Pour louer un véhicule en Guadeloupe, vous devez être âgé de 21 ans au minimum. Les conducteurs de moins de 25 ans devront s’acquitter d’une taxe supplémentaire, en plus du tarif habituel. Pour ce qui est du contrat de location, il faut toujours prendre le temps de vérifier l’état du véhicule avant le départ. Dans la mesure où vous arriverez en Guadeloupe de nuit, vous pouvez contacter le loueur. La plupart du temps, ils laissent la voiture sur le marketing de l’aéroport.

Lorsque vous ferez l’état des lieux, assurez-vous que le véhicule possède une roue de secours (en bon état). Pour circuler sur l’île, le permis de conduire national est obligatoire. Concernant les limitations de vitesse, ce sont les mêmes qui sont appliquées qu’en métropole. Sur la route, il faudra toutefois être prudent et rouler doucement pour éviter les accidents. Les Antillais ont un mode de vie paisible, mais ils ne sont malheureusement pas aussi calmes au volant. Dépassements en virage, conduite sans distance de sécurité, état d’ébriété, conduite trop près… gare aux accidents!

Conseils pour louer un véhicule en Guadeloupe

En cas de dégradations de la voiture, des frais supplémentaires peuvent être facturés par l’agence de location. Pour éviter cela, prenez garde à ne pas garer votre véhicule dans des endroits isolés ou sous un cocotier, au risque de voir des noix de coco atterrir sur le capot et le pare-brise. De même, évitez les places de stationnements sous un mancenillier, parce que l’acidité de l’arbre peut endommager la carrosserie. En cas de vol, vous devrez vous acquitter d’une certaine facturation de la part du loueur. Il est recommandé d’enlever les enjoliveurs (lorsque ce n’est pas encore fait).

Aussi, veillez toujours à ne laisser aucun objet de valeur en vue à l’intérieur du véhicule. En outre, les dommages causés aux pneumatiques ou au bas de la voiture sont la charge de la personne qui a loué cette dernière. Faites donc bien attention à l’état des bitumes et roulez doucement sur les chemins caillouteux. Il faut également noter que l’essence coûte un peu plus cher qu’en Métropole, mais le prix reste le même sur toute l’île. Notons que la plupart des stations-service ferment à 21 heures.

Conclusion

En bus, en taxi, en auto-stop, en bateau ou sur scooter, il existe plusieurs moyens pour se déplacer en Guadeloupe. Mais, la location de voiture reste la meilleure solution pour visiter l’archipel en toute autonomie. Afin d’être sûr de trouver un véhicule et d’obtenir de meilleurs tarifs, il est plus judicieux de réserver longtemps à l’avance. Une fois sur place, il faudra bien s’accorder avec votre loueur en ce qui concerne les frais supplémentaires qui peuvent être ajoutés au tarif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *