Située au cœur des Antilles dans les Caraïbes, la Guadeloupe est un archipel qui se compose de cinq îles : deux îles principales formant un papillon et trois îles situées aux alentours de ce dernier. Chacune de ces terres possède des atouts qui invitent au voyage et à la découverte. Mais l’archipel est si vaste et il y a tellement de choses à voir et à visiter qu’on peut facilement s’y perdre. Pour vous aider, nous vous proposons une carte plus ou moins détaillée du territoire. Sur cette carte, vous trouverez la présentation des cinq régions touristiques de l’île avec tous les détails indispensables pour vous y retrouver. Ces régions sont : Grande-Terre, Basse-Terre, Marie-Galante, La Désirade et Les Saintes.

Le fabuleux archipel aux îles colorées

Dans la région des Antilles se dresse l’archipel français de la Guadeloupe. Il s’agit d’un ensemble d’îles et d’îlets majoritairement habités et offrant un cadre idéal pour le tourisme et la détente. L’archipel est principalement constitué de deux grandes îles qui forment un papillon : la Basse-Terre et la Grande-Terre. Vous avez ensuite les dépendances telles que la Marie-Galante, La Désirade et Les Saintes qui sont composées de deux petites îles : Terre-de-Haut et Terre-de-Bas.

Le paysage de la Guadeloupe est riche et varié. Même si chacune des îles possède de nombreuses attractions telles que des restaurants, des hôtels et surtout de belles plages, les merveilles naturelles ne manquent pas non plus à l’appel de même que les lieux et monuments historiques. Vous apprécierez les moments passés dans cette région des Antilles, surtout à travers la richesse des paysages et l’accueil chaleureux des autochtones. C’est un peu comme si l’archipel tout entier vous souriait.

La Grande-Terre

Située à l’Est de Guadeloupe, Grande-Terre constitue l’aile droite du papillon de l’archipel. Elle est séparée par la Basse-Terre par la Rivière salée qui est un bras de mer. Grande-Terre est l’île qui compte le plus d’habitants de tout l’archipel avec de nombreuses villes. Ainsi, vous retrouverez sur Grande-Terre les villes comme Pointe-à-Pitre, Le Gosier, Saint-François, Sainte-Anne, Le Moule, Les Abymes, Petit-Canal, Anse-Bertrand, Morne-A-L’eau et le petit village de Port-Louis.

Surnommée « île aux gommiers » ou encore « petite Bretagne des Antilles », cette île bénéficie d’un climat doux et sec, d’une végétation peu dense et d’un relief peu accidenté. Quant à son littoral, il est jonché de côtes rocheuses. Vous y trouverez aussi de magnifiques plages de sable blanc, notamment à Sainte-Anne et à Saint-François. Ce sont également d’excellentes villes touristiques au même titre que Le Gosier avec ses multiples attractions et Pointe-à-Pitre avec ses nombreux marchés. C’est le lieu idéal pour se ressourcer au soleil et profiter d’une superbe de vue sur des paysages somptueux.

La Basse-Terre

Comme vous vous en doutiez certainement, Basse-Terre est la deuxième aile du papillon. Située à l’Ouest de l’archipel, c’est également l’île la plus grande en termes de superficie. Elle possède le massif montagneux le plus élevé des Petites Antilles avec en prime un climat tropical. Elle comporte de nombreuses villes, dont Vieux-Fort, Trois-Rivières, Deshaies, Capesterre-Belle Terre, Sainte-Rose et Pointe-Noire. En plein cœur de cette île, vous découvrirez le Parc National de la Guadeloupe qui fait partie des parcs nationaux de la France et des incontournables de ce territoire.

Par ailleurs, c’est une île qui renferme de nombreuses merveilles naturelles. Vous y trouverez une multitude de cascades, cours d’eaux, sources thermales, rivières, sans oublier les belles plages de sable noir ou doré. De plus, le point culminant de l’île de Basse-Terre est également celui des Petites Antilles. Il s’agit du volcan de la Soufrière communément appelé la « vieille Dame », très prisé des touristes. Il y a aussi la forêt tropicale dense qui sert de couverture au massif montagneux.

La Marie-Galante

Au sud-est de l’archipel, à environ 30 km, se situe l’île Marie-Galante. Elle constitue l’une des dépendances administratives de la Guadeloupe. Elle se place à la troisième place des îles les plus grandes des Antilles françaises. L’île est composée de trois communes : Capesterre, Saint-Louis et Grand-Bourg qui est la plus peuplée. Les activités qui y sont menées sont entre autres, la pêche, l’agriculture et surtout le tourisme qui connaît un véritable succès.

Certains l’appellent « la Grande Galette » à cause de sa forme arrondie. D’autres le surnomment « l’île aux cent moulins » de par la présence de nombreux moulins. Elle offre un climat tropical avec un relief légèrement accidenté présentant une faille nommée Barre ainsi qu’une plaine littorale et un plateau insulaire. On y retrouve des rivières de même que des plages propices à la détente. Vous y trouverez également des stades pour assister à des matchs ou à des tournois sportifs locaux.

Les Saintes

Les Saintes sont situées au Sud de la Guadeloupe continentale. Il s’agit d’un petit archipel constitué d’un ensemble d’îlets et de deux terres, Terre-de-Haut à l’Est et Terre-de-Bas à l’Ouest, qui sont essentiellement montagneux et volcaniques. Autour de ces deux îles habitées, il y a aussi sept îlets inhabités. Il s’agit de : le Grand îlet, les Roches percées, l’îlet à Cabrit, les Augustins, le Pâté, la Redonde et la Coche.

Dans cette partie de la Guadeloupe, le climat y est beaucoup plus chaud et sec, mais de type tropical. Le relief est plutôt escarpé avec toutefois de nombreux monuments historiques à visiter. Vous avez également une multitude de plages pour vous y prélasser comme celles de l’Anse mire, de Figuier, de l’Anse à Cointre et bien d’autres. Les Saintes abritent aussi de nombreux itinéraires en Guadeloupe propices à la randonnée, notamment à Morne Abymes et Chameau.

Les monuments historiques que vous pouvez visiter sont entre autres :

  • À Terre-de-Haut : la chapelle du calvaire, le phare du Port des Saintes, la maison en proue de bateau ou encore la place du Débarcadère, …
  • À Terre-de-Bas : les ruines de la poterie de Grand-Baie, le site de plongée du sec Pâté, l’église Saint-Nicolas de Myre ou encore les étangs du Morne Abymes,.
  • Il y a aussi les ruines du lazaret à visiter à l’îlet du Cabrit ainsi que les réserves naturelles du Grand îlet.

La Désirade

L’île de la Désirade se trouve à quelques kilomètres à l’Est de la Grande-Terre à. Le sol est plutôt aride avec un relief accidenté et un climat un peu sec, mais tropical. L’île possède de nombreux sites qui présentent un grand intérêt scientifique. Il s’agit entre autres de la diversité des roches ainsi que de la flore présente sur cette île. Son point culminant est dénommé « la Grande-Montagne ».

À l’instar des Saintes, l’île de la Désirade comporte également de nombreux lieux à caractère historique et touristique à visiter. Vous avez entre autres : la station météorologique de la Désirade, le phare de la Pointe Doublé, la Réserve Naturelle de Petite-Terre, sans oublier les plages du Souffleur ou encore la Baie-Mahault pour votre détente. S’il y a bien une chose que je peux vous certifier, c’est que toutes les îles de la Guadeloupe méritent absolument le détour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *