Quand on parle de Guadeloupe, les mots qui viennent directement à l’esprit sont : végétation luxuriante, eau chaude et douceur de vivre. Situé au cœur des Petites Antilles dans les Caraïbes, l’archipel est constitué de 5 îles, ce qui offre une multitude de possibilités d’excursions, de découvertes et visites. De plus, son climat est très favorable à la pratique de nombreuses activités en plein air. Nombreux sont les voyageurs et touristes qui ont été enchantés par sa jungle tropicale et ses plages idylliques. Si vous aussi envisagez un voyage sur cet archipel, alors nos conseils vous seront d’une grande utilité.

Nos idées itinéraires en Guadeloupe

La Guadeloupe abrite un peu plus de 400 000 habitants et se décline en cinq îles. La partie principale du territoire a la forme d’un papillon composé de deux îles, Basse-Terre et Grande-Terre, lesquelles sont séparées par un petit bras de mer appelé « Rivière Salée ». S’y ajoutent trois autres îles, Marie Galante, la Désirade et l’archipel des Saintes, qui sont situées autour de l’archipel.

Pour faire un tour assez complet de ces deux principales îles, l’idéal est d’opter pour un séjour de 10 à 15 jours pour votre voyage Guadeloupe. Vous pouvez toutefois choisir un séjour d’une semaine si vous disposez d’un budget très limité. Mais vous serez obligé de choisir un circuit plus réduit.

Pour un séjour de 15 jours environ, vous pouvez démarrer votre périple par l’île de la Grande Terre, suivi de l’archipel des Saintes, puis rejoindre la Désirade et vous rendre ensuite à Marie-Galante. Rendez-vous ensuite sur l’île de Basse-Terre pour terminer en beauté votre séjour. Vous aurez fait le tour de tout l’archipel en deux semaines. Bien évidemment, il en faudrait plus pour absolument visiter tous les coins et recoins, mais 15 jours donnent un assez bon aperçu de l’archipel.

Profitez surtout de chaque île pour en visiter les endroits merveilleux, sans oublier les arrêts incontournables à la plage pour la pause détente et bien-être. Pour émerveiller vos enfants, passage obligatoire aux marchés de Pointe à Pitre sur Grande-Terre. Il y a également les villages de pêcheurs de la Désirade sans oublier la distillerie à Marie Galante. Je vous propose enfin un dernier détour par le parc national de la Guadeloupe sur Basse-Terre.

Conseil

Vous avez aussi la possibilité de réduire le nombre d’îles à visiter pour pouvoir augmenter les endroits à découvrir sur chaque île. Ainsi nous allons plutôt opter pour deux îles notamment les deux ailes du papillon pour en découvrir toutes leurs richesses au lieu des cinq pour ne visiter qu’un endroit par île.

  • Grande-Terre est la partie de l’archipel où se trouve l’aéroport de Pointe-à-Pitre et la plupart des plages de sable blanc. Pour ceux qui aiment se prélasser sous les cocotiers, c’est l’endroit idéal. De plus, le sud de cette terre est la plus balnéaire et touristique de la Guadeloupe.
  • Basse-Terre se caractérise comme une région sauvage abritant de nombreuses merveilles comme le Parc National. C’est ici que vous trouverez le fameux volcan de La Soufrière, plusieurs cascades et plages. Si vous êtes un amateur de randonnées, vous serez comblé.

Puis, pour une autre occasion, ou les vacances qui suivent, nous visiterons trois autres îles pour encore plus de plaisir avec toute la famille. Nous vous donnerons plus de détails sur ces îles un peu plus bas dans notre guide.

Les incontournables de la Guadeloupe

La Guadeloupe enchante de nombreux voyageurs par son somptueux paysage, qui est un mélange de beauté naturelle, de culture française et de créole. Composée de cinq îles paradisiaques, cette région d’outre-mer bénéficie d’une biodiversité exceptionnelle et abrite une multitude de merveilles. Voici donc quelques endroits qu’il faut voir absolument.

Le Parc national de Guadeloupe

Le Parc national se trouve sur l’île de Basse-Terre. Désigné Réserve mondiale de la biosphère par l’UNESCO, il attire chaque année plus d’un million de visiteurs. Le parc comprend le volcan de La Soufrière, 300 kilomètres de sentiers de randonnées et le sommet de la Matéliane. Il inclut aussi un vaste de flore et de faune composé de 100 espèces d’orchidées et 11 espèces de chauves-souris. L’une des meilleures façons de visiter ce parc est de prendre par la route de la Traversée, qui vous permettra de voir le saut de la Lézarde, les chutes du Carbet ou la cascade aux Écrevisses.

Pointe-à-Pitre et ses marchés

Situé sur l’île de Grande-Terre, Pointe-à-Pitre est la capitale économique de l’archipel Guadeloupe. Elle est reconnue pour ses marchés animés qui reflètent les Antilles. Vous serez séduit par l’ambiance chaleureuse qui y règne et par la diversité des produits. Allant des fruits tropicaux aux vêtements en passant par les bijoux et cosmétiques, vous aurez un large choix pour faire vos achats, notamment au Centre Saint-John Perse et dans les magasins. Les marchés Saint-Antoine, Sainte-Jules valent aussi le détour au même titre que le marché des Épices et le marché aux fleurs.

Route de la Traversée

La route de la Traversée est une route départementale de la Guadeloupe. Encore appelée « route des Mamelles », c’est aussi la seule voie routière qui traverse Basse-Terre d’est en ouest. Elle parcourt les hauteurs de l’île à travers la forêt tropicale et passe par le Parc National via le col des Mamelles. C’est le lieu de départ de nombreuses randonnées et expéditions pour observer la faune et la flore, découvrir des cascades ou visiter la Maison de la Forêt qui offre une exposition sur la forêt guadeloupéenne. Vous pourrez aussi profiter d’une bonne baignade à la cascade aux Écrevisses.

Saint-François

À l’est de Sainte-Anne, on retrouve Saint-François, une ville côtière qui occupe la pointe sud-est de la Grande-Terre. Ce vieux port de pêche abrite de nombreux lieux et monuments qui font de lui l’un des pôles touristiques de l’île. On y retrouve la chapelle Notre-Dame de la Baie Olive (offre un panorama sur la partie nord du littoral), le moulin Chassaing (inscrit aux monuments historiques), l’église de Saint-François… La commune est également reconnue pour ses belles plages (plage des Raisins Clairs, Anse à la Gourde, La douche…), lesquelles constituent l’essentiel de l’activité touristique de la ville.

La Soufrière

La soufrière est un volcan en activité situé dans le sud de l’île de Basse-Terre. C’est aussi le point le plus élevé des Antilles avec une altitude de 1 467 mètres. Le sommet du volcan est un dôme de lave avec plusieurs bouches éruptives. L’ascension du volcan est possible via des circuits de randonnée pédestre. Le sommet offre une vue imprenable à 360 ° sur les montages au nord de Basse-Terre. Vous pourrez également voir le sud de Basse-Terre, la Grande-Terre, la mer des Caraïbes ainsi que les îles environnantes (les Saintes, Marie-Galante et même La Dominique).

Grand-cul-de-sac Marin, Point des Châteaux, Pointe de la Grande-Vigie, Sainte-Anne, Port-Louis… voilà également des endroits que vous devez visiter absolument. Et bien évidemment, il en existe bien d’autres qui valent le détour.

Nos idées d’activités et d’excursions à faire en Guadeloupe

L’une des raisons pour lesquelles beaucoup de personnes choisissent l’archipel comme destination pour les vacances, c’est parce qu’il offre une multitude d’activités. Que vous soyez un amateur de randonnées ou que vous appréciez la mer, les plages ou les beaux paysages, vous serez totalement comblé. Comment optimiser son séjour d’une à deux semaines en Guadeloupe? Nous allons vous proposer quelques idées d’activités et d’excursions pour rendre votre séjour inoubliable.

Excursion dans le sud de la Basse-Terre

C’est une excursion d’une journée durant laquelle vous découvrirez les reliefs montagneux et la flore exceptionnelle du sud de l’île de Basse-Terre en traversant la Rivière salée. Durant l’expédition, vous visiterez le temple hindou de Changy, le Parc National ainsi que le parc archéologique des roches gravées. Après une petite pause et un déjeuner créole dans un restaurant, l’excursion reprend avec la visite de la distillerie Longueteau et la dégustation du punch local. Vous effectuerez un dernier arrêt à l’allée Dumanoir, puis retournerez à votre hôtel en fin d’après-midi.

Journée en voilier dans les îles Saintes

À bord d’un voilier monocoque, vous passerez la journée à profiter des merveilles qu’offrent les îles des Saintes qui bordent la Guadeloupe. Après vous avoir expliqué le fonctionnement du voilier, votre moniteur skipper mettra les voiles sur Les Saintes, un archipel d’îlots volcaniques. Vous traverserez les eaux turquoise et limpides tout en profitant de la vue sur les plages de sable blanc. Vous aurez un petit temps libre pour faire une première baignade, puis vous repartirez pour une petite balade au cœur de l’archipel pour admirer l’îlet Cabrit ainsi que la baie principale de Terre-de-Haut.

Randonnée en Buggy en Guadeloupe

Une bonne façon de découvrir l’île de la Grande-Terre est de faire une randonnée en Buddy. À bord de buggys 1 100 cm3, vous visiterez la pointe des Châteaux et vous vous baladerez à travers tous les types de chemin (plages, terres, champ de canne à sucre…). Après une bonne baignade à la plage de l’Anse à l’eau, vous longerez le littoral et les champs de canne à sucre pour aller à la découverte de la Pointe de la Grande Vigie. Là, vous profiterez d’une superbe de vue sur la Grande-Terre ainsi que sur les îles de La Désirade, d’Antigua et même ceux de Montserrat.

Visiter la distillerie de Bellevue

Lorsqu’on vient passer un séjour en Guadeloupe, l’une des choses qu’il faut faire absolument est de visiter une distillerie. Il en existe plusieurs sur l’archipel, dont l’étonnante distillerie de Bellevue qui est assez prisée des touristiques. Inaugurée en 2003 et située sur l’île de Marie-Galante, c’est la première distillerie des Antilles qui est non-polluante. Elle présente une architecture pure et est équipée d’une unité de production dernier cri que vous pouvez bien évidemment visiter. Ce qui vous permettra ainsi de connaître les méthodes de fabrication de cet alcool traditionnel de la Guadeloupe.

Découvrir les récifs coralliens de Marie-Galante

Lorsqu’on voyage en Guadeloupe, il est évident de vouloir profiter du littoral. Pour les visiteurs qui aimeraient aussi y plonger, nous recommandons de faire un tour sur l’île de Marie-Galante où il existe de nombreux spots au large des grandes villes : Grand-Bourg, Saint-Louis et Capesterre. Vous trouverez aussi des clubs qui vous accueilleront et vous mèneront, jusqu’aux lieux sous-marins parmi les plus somptueux pour que vous puissiez apprécier votre expérience à fond. En snorkeling, vous partirez à la découverte des récifs coralliens et de la fabuleuse faune peuplant les côtes.

Les plus belles plages de la Guadeloupe

Les plages paradisiaques de Guadeloupe font partie des nombreux atouts de l’archipel. Plages de carte postale ou sauvage, de sable blanc ou de galets, bordées par un lagon turquoise ou ouvertes sur l’océan… la grande diversité des paysages côtiers est ce qui attire chaque année davantage de visiteurs. En plus, les eaux chaudes de ces plages font des baignades un véritable délice. À cet effet, voici quelques-unes des plus belles plages de cette région des Antilles.

Plage de Grande-Anse

La Grande-Anse est située à Deshaies, dans la partie nord-ouest de Basse-Terre. C’est la plage la plus belle de l’île et l’une des plus importantes de Guadeloupe. Nichée au cœur de la forêt tropicale, elle a la forme d’un arc et s’étend sur plus d’un kilomètre. Pour les amateurs d’étendues sauvages, c’est le lieu idéal pour se prélasser après une longue journée de visite. Les pieds posés sur le sable doré, admirez la végétation luxuriante composée de raisiniers et de cocotiers, avec un étang d’un côté et la mer de l’autre côté. Ne ratez pas le coucher de soleil qui offre un spectacle des plus appréciables.

Plage de la Caravelle

Encore appelée « plage du Club Med » (surnom local) et située à Sainte-Anne, la plage de la Caravelle est assurément l’une des plus belles de la Guadeloupe. Plage de sable blanc, bordée de cocotiers qui ondulent au vent, elle fait figure de référence en termes de destination paradisiaque. Cela explique pourquoi c’est un lieu très fréquenté. Les visiteurs affluent de toute part pour venir profiter des joies de ses eaux cristallines et des spots de plongée sous-marine.

Plage de Bois Jolan

La commune de Sainte-Anne abrite plusieurs plages, dont celle de Bois-Jolan. Elle est très appréciée des familles en raison de ses eaux turquoise, calmes et surtout peu profondes. Ici, le corail affleure à la surface et forme des chemins de randonnée marine qu’il est tout à fait possible de parcourir avec un masque et un tuba. Assez isolée et peu fréquentée, elle permet une escapade paisible et loin des foules. Ses eaux bleutées aux dizaines de nuances offrent une délicieuse vision paradisiaque.

Plage de l’Anse Canot

Située au nord-ouest de Marie-Galante, la plage de l’Anse Canot est l’une des plus belles de l’île. L’eau y est plus calme que sur les plages du sud de l’île et la végétation est sauvage. Cette plage de sable blanc aux eaux turquoise laiteuses vaut vraiment le détour, car elle est tout juste sublime. Grâce aux arbres, elle offre assez d’ombre pour se prélasser après une bonne baignade et admirer ce paysage idyllique. Pour les amateurs de randonnée, vous trouverez un chemin sur la partie droite de la plage, juste après le parking, qui pénètre dans la verte forêt sèche et donne sur une jolie crique.

Plage de l’Anse du Souffleur

C’est sur la côte nord-ouest de Grande-Terre, à Port-Louis, que se trouve l’Anse du Souffleur. C’est une belle plage étendue de sable doré, l’une des plus séduisantes sur cette partie de l’île. Bordée d’eau cristalline, elle est très prisée des familles qui viennent s’y prélasser avec leurs enfants. C’est aussi un lieu très animé et populaire où les adolescents viennent partager des moments chaleureux. Ici, le coucher de soleil est tout juste splendide. Dans la soirée, on peut y faire la fête. N’hésitez pas à venir pour vous décontracter et profiter du spectacle en sirotant des rhums et cocktails.

En dehors de ces belles plages, il y a également la plage de Grande Anse à Trois-Rivières, la plage de l’île Petite-Terre… qui méritent le détour.

Les îles autour de la Guadeloupe

Grande-Terre et Basse-Terre, ce sont ces deux îles qui attirent le plus de touristes en raison de leurs multiples atouts. Mais, il y a également les autres terres autour de la Guadeloupe que sont : la Marie Galante, la Désirade et l’archipel des Saintes.

Marie-Galante

Situé au sud de la Grande-Terre, Marie-Galante est la troisième île la plus étendue des Antilles Françaises avec une superficie de 158 km2. En dehors de son surnom « l’île aux cent moulins », elle est aussi appelée « la Grande Galette » à cause de sa forme arrondie de 15 km de diamètre. Dans cette partie de la Guadeloupe, les habitants mènent une vie rurale dans un environnement préservé du bétonnage intensif. Ce qui fait certainement de la Marie-Galante l’île la plus paisible de l’archipel.

Elle possède trois communes côtières (Grand Bourg, Capesterre et Saint-Louis) qui abritent quelques-unes des plus belles plages de la Guadeloupe (plage de l’Anse Canot, plage de Saint-Louis, plage de Vieux Fort…). On y retrouve également plusieurs lieux touristiques (le Château Murat, les sentiers de la Canne, le Gueule Grand Gouffre…). Son environnement serein et son charme pittoresque font de la Maria-Galante l’endroit idéal pour passer un séjour inoubliable en Guadeloupe.

La Désirade

La Désirade est une petite île de 11 km sur 2 km, située à l’Est de la Grande-Terre. Peu fréquentée par les touristes, la végétation y est sauvage. Dans ce havre de paix, la nature y a conservé tous ses droits et les habitants mènent une vie paisible. On y trouve une seule voie routière et une quarantaine d’éoliennes qui fournissent l’électricité nécessaire. L’île est entourée de sublimes plages, bordées de palmier et protégée par des récifs de corail. On peut y pratiquer le snorkeling et la plongée.

Un sentier de randonnée permet de faire de belles balades jusqu’au morne Souffleur où on profite d’une superbe de vue sur l’océan. La Grande Montage, son point culminant, offre une vue spectaculaire sur l’horizon. Au Sud de l’île, Petite-Terre, un petit archipel sauvage classé « Réserve Naturelle ». Malgré le fait que cette région soit inhabitée, elle possède néanmoins quelques atouts qui valent le détour. Plages de sable blanc, eau cristalline, cocotiers, c’est tout simplement un petit paradis.

Les Saintes

Au large de la Guadeloupe, à environ 10 km de la Basse-Terre, Les Saintes. Baptisé « Los Santos » par Christophe Colomb, l’archipel des Saintes est composé de deux îles habitées : Terre-de-Haut et Terre-de-Bas. Des plages magnifiques, des paysages à couper le souffle et un mode vie paisible, autant dire que c’est l’endroit idéal pour un séjour mémorable. Chacune des terres a toutefois son petit univers.

  • Terre-de-Haut: Cette partie de l’île abrite la baie des Saintes, l’une des plus belles du monde. Les visiteurs aiment y faire des randonnées palmées pour explorer les richesses des fonds sous-marins. Ses petits villages paisibles aux maisons aux couleurs pastel valent le détour. Faîtes un tour au Fort Napoléon et vous découvrirez le musée des Arts et Traditions populaires et un magnifique jardin exotique. Depuis le morne Chameau, le point culminant des Saintes, vous profiterez d’un panorama spectaculaire sur toute la Guadeloupe.
  • Terre-de-Bas: De son côté, la Terre-de-Bas est réputée pour l’hospitalité des habitants et la vie qui est douce et paisible. Pleine de richesse, sa plage de Grande Anse est la plus belle de l’île. Deux heures suffisent pour traverser cette terre, qui se compose de petits villages de pêcheurs et de sentiers de randonnée. À l’autre extrémité de l’île, le village de Gros-Cap est un endroit superbe pour passer un séjour d’un ou deux jours.

Réservez votre vol pas cher pour la Guadeloupe

Lorsqu’on prépare un voyage pour l’archipel, il y a quelques questions qu’il faut nécessairement se poser. Quand partir en Guadeloupe ? Quel(s) aéroport(s) de départ et d’arrivée ? Quel budget faut-il prévoir ? Et surtout, quelle compagnie pour réserver son billet d’avion ?

La plupart du temps, il fait beau en Guadeloupe, il n’y a donc pas vraiment une période propice pour avoir une meilleure météo. Il faut cependant notifier que les prix des billets d’avion varient selon la saison (haute-saison/basse-saison). En haute-saison (décembre à fin avril) et durant les vacances scolaires, les billets coûtent nettement plus chers. Par contre, en basse-saison (juillet à novembre), ils coûtent moins chers. Si vous cherchez un séjour pas cher, il faudra alors privilégier la basse-saison.

Pour ce qui est des aéroports, le départ est à Paris-Orly Sud et l’arrivée est à Pointe-à-Pitre. Venons-en maintenant à la réservation du vol. Vous avez la possibilité de réserver votre vol avec Air France, Air Caraïbes ou XL Airways. De temps en temps, ces compagnies proposent des vols en promo qui font économiser quelques euros. Concernant le budget pour un vol aller-retour pour la Guadeloupe depuis Paris, il faut prévoir entre 370 € (pour la basse-saison) et 600 € (pour la haute-saison).

Les transports vers et depuis la Guadeloupe

Avec un vol direct, on peut rejoindre la Guadeloupe en neuf heures depuis la France métropolitaine. Arrivée à Pointe-à-Pitre, les déplacements sur l’archipel peuvent se faire de différentes manières. D’abord, le transport par bus, pratique et économique pour découvrir l’île. L’archipel possède aussi un réseau de transport urbain, le Karu’Lis, qui parcourt tout le territoire. Vous pouvez consulter les fréquences des principales lignes dans les offices de tourisme ou dans les gares de départ.

Il faut toutefois notifier que les bus sont souvent moins nombreux le samedi après-midi, et parfois, presque inexistants les dimanches et les jours fériés. Alors, à moins que vous ayez suffisamment de temps devant vous, la location de voitures est une meilleure alternative. Vous serez libre de vos déplacements et pourrez aller partout où vous souhaitez en toute autonomie. Ceci est d’autant plus économique si vous voyagez en famille ou à plusieurs.

Pensez à réserver à l’avance pour être sûr de trouver un véhicule et pour obtenir des prix abordables. Mais prenez tout de même garde aux particuliers et petites entreprises qui proposent des locations à des prix très alléchants. En effet, il n’est pas rare de tomber sur des arnaques. La location de scooters est aussi possible, mais pas très recommandée, à moins que vous soyez un as du deux-roues.

Infos pratiques en Guadeloupe

À présent, vous connaissez les principaux incontournables de la Guadeloupe, les lieux touristiques à visiter absolument et quelques-unes des plus belles plages de l’archipel. Mais, il y a encore quelques informations supplémentaires que vous devez nécessairement connaitre avant de partir en voyage.

Budget et moyens de paiement

Séjourner en Guadeloupe peut demander un certain investissement. Pour un séjour de 15 jours avec deux personnes, il faut prévoir un budget de 3000 € minimum. Ceci inclut le vol, la location de voiture, l’hébergement ainsi que la restauration. Les paiements sur l’archipel peuvent être effectués par carte de paiement et par chèque. Nous vous recommandons tout de même de toujours avoir de la liquidité sur vous. Pour le retrait d’argent, vous n’aurez pas de difficulté, car il existe un bon nombre de distributeurs automatiques en Guadeloupe.

Hébergement Guadeloupe

Où se loger en Guadeloupe ? Hôtel, localisation de vacances, club de vacances…, vous avez le choix. Si vous voyagez en couple, un hôtel sera très adapté. Mais privilégier ceux à proximité de la plage pour profiter d’une superbe vue. Il y a aussi des hôtels pour les voyages en famille, mais les clubs de vacances vous conviendront sans doute mieux, surtout si vous êtes accompagné de vos enfants. En ce qui concerne la location de vacances, c’est la solution idéale pour les voyages à plusieurs. Vous avez le choix entre louer une villa, un gîte, une maison, un appartement ou encore un bungalow.

Cuisine et gastronomie

On ne saurait voyager dans un pays sans explorer la gastronomie locale. Cela fait partie d’ailleurs des principales activités à mener lors de votre visite de l’archipel. À cet effet, la cuisine guadeloupéenne est très savoureuse et souvent à base de poissons, d’épices, fruits et légumes. Des acras au bokit en passant par les crabes farcis, la colombe de poulet, le calalou… la grande diversité de cette cuisine est aussi ce qui attire beaucoup de visiteurs. Après vous êtes rempli la panse, servez-vous du bon rhum ou régalez-vous avec l’un des succulents jus de fruits bon marché (corossol, maracuja, sapotille…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *