Organiser son voyage en Guadeloupe sans visiter ses magnifiques plages ? Impensable ! Cet archipel de cinq îles regorge d’un grand nombre de plages (plus de 270), toutes très belles. Ce n’est pas pour rien que les Indiens Arawak l’appelaient Karukera, (littéralement, la terre des belles eaux). Mais avec une si grande diversité, vous aurez surement beaucoup de mal à choisir. À moins que vous puissiez toutes les visiter, nous vous présentons ce qui représente à nos yeux les 5 plus belles plages guadeloupéennes.

Le top 5 des plages de la Guadeloupe

Toutes les plages de la Guadeloupe un point commun : une beauté à couper le souffle. Cependant, certaines sont trop sauvages pour être accueillantes et d’autres encore sont interdites au public. Notre top 5 des plages de la Guadeloupe regroupe donc cinq plages guadeloupéennes dotées d’un décor paradisiaque et propices au farniente. De plus, elles sont facilement accessibles soit par la route soit par bateau.

Plage de Grande-Anse à Deshaies

Long de 1 km et recouverte d’un sable doté, la plage de Grande-Anse à Deshaies (Basse-Terre) est l’une des plus belles plages guadeloupéennes. Avec sa forme en croissant de lune, elle est probablement aussi la plus grande. Elle est entourée de grands palmiers tropicaux qui lui donnent un aspect un peu sauvage avec sur fond de décor une montagne verdoyante.

Ses splendides couchers du soleil sont certainement l’une des principales attractions. Leur beauté continue même d’émouvoir les autochtones qui ne manquent pas d’immortaliser l’instant. Son eau de couleur turquoise prend en ces moments-là une couleur spectaculaire.

Si la plage de Grande-Anse à Deshaies est une invitation irrésistible au pique-nique, ses eaux ne sont pas cependant propices à la baignade. Elles peuvent, en effet, devenir assez tumultueuses. Aussi je vous conseille de rester près du bord. Toutefois, à défaut de vous baigner au large, vous pouvez visiter le petit village de pêcheurs de Deshaies avec ses maisons en bois et son jardin botanique.

Profitez également de votre balade pour découvrir des spécialités culinaires locales en vous restaurant dans l’une des nombreuses cases-restaurants de la plage. C’est aussi l’occasion de découvrir le fabuleux sorbet coco artisanal dont les mérites sont vantés dans toute la Guadeloupe.

Plage de Grande-Anse à Trois-Rivières

Si vous êtes amateur de surf ou de bodyboard, vous apprécierez surement la plage de Grande-Anse à Trois-Rivières. Située au sud de Basse-Terre et tout près du bourg de Trois-Rivières, cette plage de 840 mètres est recouverte d’un sable doux et fin dans lequel vous aimerez enfoncer vos pieds. Sa couleur noire et luisante est un rappel au caractère volcanique de l’île.

Cette plage est un paradis de verdure, car elle est bordée de grands cocotiers dont l’ombrage est un appel au repos et au pique-nique. Toutefois, même si son eau est peu profonde, elle peut être très agitée. Il est donc préférable d’éviter la baignade surtout pour les jeunes enfants.

La plage de Grande-Anse à Trois-Rivières est le lieu de ponte des tortues marines. Par conséquent, elle est protégée par arrêté préfectoral. Si vous avez de la chance, vous pourrez assister à ce spectacle unique en veillant toutefois à ne pas déranger les tortues.

La position de cette plage lui offre également une vue imprenable sur l’archipel des Saintes. Vous pourrez profiter du spectacle depuis votre table à l’un des deux restaurants aménagés en dégustant une spécialité culinaire.

Plage de Bois Jolan à Sainte-Anne

Située à l’ouest de la plage de Sainte-Anne, la plage de Bois Jolan est une étendue de sable blanc et fin de près de 1 kilomètre de long. Sa barrière de corail et son eau vert-émeraude en font l’une des plus belles plages guadeloupéennes. De plus, ses palmiers, cocotiers et raisiniers offrent un ombrage très accueillant pour s’abriter du soleil.

Ses eaux peu profondes sont propices à la baignade même pour les plus petits. C’est l’une des raisons pour laquelle cette plage est très appréciée par les touristes pour le farniente et le pique-nique. Par contre, ce n’est pas l’endroit le plus approprié si vous recherchez le calme et la solitude. Elle est en effet envahie par les autochtones pendant les week-ends et par les campeurs à Pâques. Il faut donc tenir compte de ces détails au moment d’organiser son voyage en Guadeloupe.

Plage de l’île de Petite Terre

Situé à 18 km côté sud-est de Saint François, Petite Terre est un archipel de deux îlots : Terre-de-Bas et Terre-de-Haut. Toutefois, Terre-de-Haut est strictement réservé aux scientifiques et formellement interdit aux touristes.

Cependant, la plage sauvage de sable blanc de Terre-de-Bas mérite amplement le détour. L’ombre de ses cocotiers est une véritable invite au pique-nique et au farniente. Pendant que vous dégustez une spécialité locale accompagnée d’un délicieux punch coco, vous pourrez observer les iguanes. Ces petits reptiles sont si habitués à la présence de touristes qu’ils n’hésitent pas à venir partager leur repas. C’est d’ailleurs leur présence qui a valu à l’île le nom de : l’île aux iguanes.

Mais, organiser son voyage en Guadeloupe et aller en bateau jusqu’à la plage de l’île de Petite Terre pour se contenter de farnienter sur la plage est inconcevable. Poussez votre curiosité en allant visiter le lagon avec son eau composée de cinq nuances de bleu. Il regorge de plusieurs espèces sous-marines telles que des requins-citrons, des chirurgiens bleus, des barracudas, etc. Vous pourrez également y observer des tortues vertes et avec un peu de chance des raies léopardées ou des dauphins.

L’île de Petite Terre est accessible uniquement par bateau et est entourée d’une barrière de corail qui empêche les embarcations d’approcher de trop près. Vous n’aurez cependant aucune difficulté à vous y rendre puisque des excursions par bateau à moteur ou catamaran en voile sont organisées pour les jours. À la saison haute, on peut compter jusqu’à 200 touristes par jour.

Plage de l’Anse Canot à Marie-Galante

L’île de Marie-Galante dispose de plusieurs plages dont l’une des plus belles est l’Anse de Canot. Située au nord-ouest de l’île, et surplombé de falaises qui la protègent du vent cette plage de sable blanc est juste sublime. Elle sera parfaite pour un pique-nique en famille à l’ombre d’un des nombreux arbres qui la bordent.

Son eau turquoise laiteuse à 28 ° en dehors de sa grande beauté regorge d’une faune aquatique diversifiée. Vous y rencontrerez des oursins rouges, des langoustes, des étoiles de mer et un très grand nombre de poissons multicolores. Si vous n’avez pas de matériel de plongée (palmes, masque et tuba), il vous sera possible d’en louer un surplace.

Mieux encore, la vue est paradisiaque. N’oubliez donc pas d’emporter votre appareil photo pour prendre des clichés dignes d’une carte postale. Si vous êtes amateur de randonnée, vous serez également servi. Vous trouverez juste après le parking un chemin qui mène vers une jolie petite crique en passant par la forêt sèche. Vous croiserez probablement en chemin un grand nombre de Bernard l’ermite.

Proche de la plage de Moustique, la plage de l’Anse de Canot est accessible par la voie. Vous n’aurez donc aucune difficulté à vous y rendre. Il faut retenir toutefois qu’elle est souvent bondée. Par conséquent, si vous souhaitez en tirer un maximum de profit, rendez-vous-y de préférence le matin. En dehors des plages, la Guadeloupe présente d’autres attractions qui méritent que l’on s’y attarde.

Que faire en Guadeloupe ?

Les activités à faire seul, en famille ou en groupe ce n’est pas ce qui manque en Guadeloupe. Vous pourriez par exemple profiter de vos sorties sur les plages de Basse-Terre pour faire une excursion au sommet de la Soufrière. Il s’agit d’ailleurs de l’une des attractions qu’il ne faut pas manquer d’inclure dans son programme au moment d’organiser son voyage en Guadeloupe.

Escalader la Soufrière

La randonnée commence près des Bains Jaunes au pied volcan pour ensuite traverser la luxuriante forêt tropicale du Pas-du-Roy située plus en altitude. Une pause à la Savane à Mulet vous offrira une vue panoramique sur les Saintes, Marie-Galante et Dominique. L’ascension se termine au sommet de la Soufrière qui vous permettra, du haut de ses 1467 mètres d’altitude, d’avoir une vue d’ensemble sur toute l’île. Vous pourrez également y observer des cratères ainsi que des fumerolles.

En redescendant, vous pourriez prendre un bain dans les Bains Jaunes. Ces sources thermales gratuitement ouvertes au public sont réputées pour leurs vertus thérapeutiques. C’est donc l’occasion parfaite pour vous reposer et détendre vos muscles après une longue randonnée.

Faire une croisière en catamaran

Pour les expéditions sur l’eau, préférez le catamaran au bateau à moteur. Ceci vous permettra de vivre une expérience unique. Vous pourriez par exemple croiser sur votre chemin des dauphins jouant avec les vagues. De plus, les couchers du soleil vus depuis la mer sont juste époustouflants.

Aller à la découverte de la gastronomie locale

Profitez de votre séjour pour découvrir la cuisine locale. La gastronomie créole est une activité qui mérite d’être prise en compte pour organiser son voyage en Guadeloupe. Vous pourriez par exemple déguster un accra (beignet de poisson aux épices et aux piments), un poulet boucané ou encore des ouassous (écrevisses d’eau douce).

N’oubliez pas d’essayer les fameux bokits et agoulous servis dans des camions ambulants. Vous apprécierez également la fraîcheur d’un bon sorbet au coco ou à la mangue que l’on peut acheter un peu partout en Guadeloupe. Il est important de bien organiser son voyage en Guadeloupe afin de ne pas avoir de regrets. Les cinq plages que nous avons sélectionnées pour vous font partir de celles qu’il faut absolument voir avant de repartir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *