Sucrier à marie galante

Marie-Galante ou encore « l’île tranquille » est l’une des principales îles de la Guadeloupe. Malgré le fait qu’elle soit à l’écart des circuits touristiques, elle sait attirer les visiteurs du monde entier grâce à ses grandes plantations de Canne à sucre, ses belles plages et ses somptueux fonds marins. C’est donc une île qui mérite le détour dans votre itinéraire de voyage en Guadeloupe. Que voir et que faire à Marie-Galante ? De quelles informations et quels conseils avez-vous besoin avant votre départ? Retrouvez toutes les réponses à vos interrogations dans cet article.

Que voir, que faire à Marie-Galante

À Marie-Galante, les visiteurs ont toujours quelque chose à voir ou à faire et les habitants sont particulièrement chaleureux avec les touristes. Pour ce faire, il est important de savoir à l’avance ce que vous pouvez y voir et y faire.

Que voir à Marie-Galante ?

Marie-Galante est la capitale guadeloupéenne de la canne à sucre. On retrouve des champs de canne à sucre à perte de vue sur toute l’île, mais seule la Sucrerie de Grande-Anse est encore fonctionnelle. Il faut souligner que 50 % des terres cultivables de Marie-Galante sont consacrées à la Canne à sucre. Les amoureux du rhum pourront découvrir les trois fameuses distilleries que sont : Bellevue, Bielle et Père-Labat. Leur rhum est le meilleur et le plus fort de l’archipel. C’est une île où vous verrez très peu de voitures circuler et où la vie y est paisible. Ce qui lui a d’ailleurs valu le surnom de « l’île tranquille ».

La commune la plus importante de Marie-Galante est Grand Bourg. Il s’agit aussi de son principal port. Vous pourrez y explorer les plus beaux fonds sous-marins de l’archipel. L’autre commune importante de l’île est Capesterre avec son espace des arts et du patrimoine ouvert en 2012 par Vincent Nicaudie. Pour des moments de détente au bord de la mer, vous avez le choix entre plusieurs plages : la plage de Capesterre, la plage de Vieux-fort ou la plage de la Feuillère. Entre vos différentes visites, différentes activités s’offrent à vous :

Que faire à Marie-Galante ?

Commencez par une visite à la boutique-musée de Kreol West Indies qui est ouverte tous les jours de 9 h 30 à 12 h et de 15 h à 18 h. Après, faites une escale à la maison de l’indigo, située à Grand-Bourg sur le chemin du Littoral. L’endroit est consacré à l’histoire de l’indigo aux Antilles et aux secrets des plantes à couleur naturelles.

Ensuite, cap sur la distillerie Bielle qui se trouve à 8 kilomètres au nord-est de Grand-Bourg. Cette ancienne distillerie au milieu des champs de canne à sucre possède de vétustes machines à vapeur et des pompes de toutes catégories correctement conservées. Sur place, vous pouvez aussi acheter chez les vendeuses installées des sirops, des bokits et plusieurs autres boissons. Toujours sur cette île autour de la Guadeloupe, vous pourrez découvrir le domaine du Père-Labat, une autre ancienne distillerie avec sa baraque en bois, sa buvette-boutique et ses bouteilles alignées au fond.

Si vous avez toujours du temps, suivez la section Saragot-les-Bas et son Eco découverte de l’île avec Ecolambda. Il s’agit d’une association qui fait connaître les secrets de la nature insulaire Caraïbes (faune, flore) et géologies. Leur exposition sur l’héritage amérindien et la biodiversité est permanente, libre et gratuite. Finissez vos activités par un détour à Borée sur la D201. Jean-Paul Rousseau a su redonner vie à cette exploitation agricole, en proposant aux touristes des visites guidées de la plantation. Des informations et conseils pratiques pourront aussi être utiles pour la visite de l’île.

Informations et conseils pratiques pour une visite à Marie-Galante

Une fois que vous savez que voir et que faire à Marie-Galante, vous aurez besoin de certains conseils et certaines informations pratiques. si vous suivez nos conseils, vous pouvez presque vous passer de guides touristiques. En voici donc quelques-uns.

Informations utiles pour une visite à Marie-Galante

Le moyen de transport le plus fréquent pour vous rendre à Marie-Galante, c’est le bateau. Ainsi, prenez votre bateau l’Express des îles depuis la gare maritime de Bergevin à Pointe-à-Pitre pour Grand-Bourg, avec une escale à Saint-Louis à l’heure du déjeuner. Si vous devez venir de Saint-François, la traversée vous prendra au maximum 45 minutes pour joindre Marie-Galante. Dès votre arrivée sur l’île, pensez à louer une voiture ou un scooter pour vous déplacer.

Vous verrez la majorité des loueurs présents dans le bourg ou au débarcadère. Mais, le mieux à faire pour ne pas se retrouver bredouille, c’est de faire une réservation de votre voiture ou de votre scooter à l’avance. Ensuite, pour l’obtention du plan de l’île et de ses trois communes, allez à l’office de tourisme de Grand-Bourg. Il est offert gratuitement et saisissez l’occasion pour vous renseigner sur les randonnées pédestres organisées. Le prix de l’hébergement est très abordable sur l’île.

Si vous êtes avec votre conjoint, il faudra prévoir entre 55 euros au minimum et 660 euros au maximum. Parmi les établissements où vous pourrez dormir et manger, vous avez : la villa Cycas, les Hibiscus, le M hôtel, le Repos, Chez Henri, le Soleil Levant, la Braise Marine, Sun 7 Beach et Caraïbes Plage.

Conseils pratiques pour une visite à Marie-Galante

Vous avez souvent le mal de mer ? Dans ce cas, prenez vos précautions en allant visiter l’île de Marie-Gante. Le bateau étant le moyen de transport le plus régulier pour s’y rendre, il se pourrait que les vagues soient fortes et fassent tanguer le bateau. Arrivé sur l’île, vous devrez faire comme tout le monde. Oubliez votre voiture et en préférez la marche, le vélo, le scooter ou les voiturettes électriques. Si vous êtes en groupe, louez un minibus pour vos excursions.

Louez vos hébergements selon vos moyens. Attention aussi à vos objets de valeurs. Il y a beaucoup de vols. Faites donc preuve de prudence. Il est vrai que l’île est un havre de paix, mais il vaut mieux prévenir que guérir!

Conclusion

Si vous allez en Guadeloupe, Marie-Galante est une île incontournable. Cette île calme et remplie de champs de canne à sucre est une pure merveille antillaise. Ses principales communes sont Grand-Bourg, Capesterre et Saint-François. Le rhum est aussi une des spécialités de l’île où on trouve trois grandes distilleries (Bellevue, Bielle et Père-Labat). Sur l’île, il y a beaucoup d’endroits à visiter. Le bateau est le moyen de transport le plus simple pour rejoindre l’île de Marie-Galante. Vous pourrez y louer une voiture ou un scooter au débarcadère ou dans le bourg. Munissez-vous gratuitement du plan de l’île à l’office de tourisme de Grand-Bourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *