Une randonnée que nous avons faite en 2008. Le départ se fait près de Trois-Rivières (Basse-Terre). A la sortie de Trois Rivières, direction Pointe-à-Pitre, au pied du morne Sapotille, emprunter la route en béton de la Grande-Pointe (sur votre droite). Au terminus de cette route vous trouverez un parking. C’est le départ de votre balade. Cette randonnée est intéressante, non seulement pour les paysages variés que l’on découvre, mais aussi pour le patrimoine historique militaire que l’on rencontre : batterie militaire, ancienne poudrerie, ancien moulin à vent envahi par un figuier maudit,  et même des vestiges amérindiens, des pétroglyphes (roches gravées)…

Aucune difficulté particulière sur ce parcours, si ce n’est au début de la randonnée, un escalier en bois raide et en très mauvais état  : cliquez  sur les photos pour les agrandir

 

Au pied de cet escalier, on se retrouve en bord de mer, dans un paysage magnifique. La côte est formée de roches volcaniques noires, exposées aux attaques des vagues :

 

Nous longeons le littoral…

 

 

Face à nous,  l’archipel des Saintes. C’est là que nous nous sommes installés pour pique-niquer.

Au fur et à mesure que nous avançons, la végétation change, nous longeons des sentiers bordés de raisinniers bord de mer et arrivons au lieu nommé « la Grande-Pointe,  où nous découvrons les premiers vestiges militaires, des canons datant du XVIIIème siècle :

 

Un peu plus loin, un passage sous  la forêt sèche nous incite à poursuivre notre chemin :

Dans le sous-bois : une ancienne poudrière et  un ancien moulin à vent, à peine visible sous le figuier maudit : Juste à côté des panneaux explicatifs. A noter que ce moulin à vent est le seul moulin  recensé en Basse-Terre.

Ancienne poudrière

Moulin :

C’est à l’ombre de cette forêt littorale que se poursuit la balade.

 

Quelques centaines de mètres plus loin, on retrouve la mer  et on découvre une plage, la  plage de Anse Galets :

 

 

L’endroit est idéal pour faire une petite pause, s’assoir à l’ombre et contempler l’archipel des Saintes

 

Au cours de votre balade, vous pourrez voir des pétroglyphes, (des roches gravées), héritage qu’ont laissé les indiens Arawaks, premiers habitants de la Guadeloupe. A vous de trouver la célèbre roche gravée  « la femme qui accouche dans l’eau » 😉

La balade, pour nous s’est arrêtée là. Nous avont fait demi-tour afin de récupérer notre voiture.  Nous avons mis environ 3 heures pour faire l’aller retour, en marchant tranquillement. Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez continuer  jusqu’au Parc archéologique des Roches gravées, à 1,5 kilomètre, par le sentier de l’Acomat.

 


Articles similaires :

Sentiers littoral

Sites naturels

  • Sentier de Beautiran – Petit Canal
  • Sentier littoral de l’Acomat
  • Sentier littoral de la Grande Pointe
  • Sentier littoral Pointe Canot
  • Sentier littoral Pointe Saline à Anse Canot
  • Sentier littoral de la Pointe à Cabrits
  • Sentier littoral de la Pointe des châteaux
  • Anse-Bertrand – Pointe de la Grande Vigie
  • Anse-Bertrand – Porte d’enfer
  • Le Moule – Porte d’enfer
  • Marie-Galante – Gueule Grand Gouffre
  • Pointe Noire – Morne à Louis
  • Saint-Claude – La Soufrière – Randonnée
  • Saint-Francois – Pointe des châteaux
  • Sainte-Rose – Rivière Moustique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *